Aides seniors

 

Peuvent en bénéficier les Pensionnés des IEG (pension CNIEG ou pension de réversion) ne bénéficiant pas d’une pension personnelle servie par un autre régime, et leur conjoint âgés d’au moins 55 ans (sous réserve de la prépondérance du régime).
Le montant est calculé sur la base des ressources du foyer. 

Apporter une aide financière aux pensionnés (relevant d’un GIR 5 ou 6 sur la base de la grille AGGIR lors d’une sortie d’hospitalisation ou durant une période de
convalescence en leur proposant des services d’aides ménagères, courses, préparation des repas.

Montant de l’aide :
Volume d’aides plafonné à 1 800 € pour 3 mois incluant la participation du bénéficiaire.

Apporter une aide financière à l’un des conjoints pensionné du foyer (relevant d’un GIR 5 ou 6 sur la base de la grille AGGIR) ayant subi une situation de rupture (placement en établissement, hospitalisation ou décès du conjoint), en
proposant des services d’aides ménagères, courses, préparation des repas.

Montant de l’aide :
Volume d’aides plafonné à 1 800 € pour 3 mois incluant la participation du bénéficiaire, après évaluation de ses besoins.

Financer des travaux pour sécuriser le logement des pensionnés (relevant d’un GIR 1 à 6 sur la base de la grille AGGIR).
Exemples : prévention des chutes, lutter contre la précarité énergétique…

Montant de l’aide :
3 plafonds de subvention : 2 500 €, 3 000 € et 3 500 €.

Répondre à des besoins ponctuels d’hébergement spécifique des pensionnés (relevant d’un groupe iso-ressources GIR 1 à 6 sur la base de la grille AGGIR) en cas de travaux dans le logement, d’absence momentanée des aidants.

Particularité :
Sans condition d’âge pour les ouvrants droit et les ayants droit conjoint(e)s atteints de maladies neurodégénératives.

Conditions d’attribution :
• Hébergement temporaire : 20 jours maximum par année civile,
• Accueil de jour ou de nuit : 50 jours ou nuits maximum par année civile.

Répondre aux besoins des pensionnés socialement fragilisés (relevant d’un groupe iso-ressources (GIR) 5 ou 6 sur la base de la grille AGGIR) afin de favoriser leur
maintien à domicile (aide-ménagère, courses, repas…).

Montant de l’aide :
Volume d’aides plafonné à 3 000 €, sur une période de 12 mois, incluant la participation du bénéficiaire et après évaluation de ses besoins sur une période de 24 mois.

Conserver son indépendance et rassurer ses proches grâce à une assistance à distance.

Remarque :
Cette aide est ouverte sans condition d’âge aux bénéficiaires en situation de handicap ayant un taux d’incapacité à minima de 50 %.

Montant de l’aide :
Montant forfaitaire annuel maximum de 264 €.

Formulaire d’aide téléassistance

 Conditions Générales d'Utilisation I © CMCAS Bourg-en-Bresse 2022

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?